Contenu

Les situations d’alerte détaillées - Fiche numéro 1 : des signes d’inquiétude

 

  • des comportements anormaux ou inhabituels (au regard de la connaissance que vous avez de l’enfant qui les manifeste, du rythme de déroulement du séjour)

    • l’enfant est agité, pleure ou inversement est replié et silencieux,
    • il est agressif verbalement et/ou physiquement envers les adultes ou les autres enfants,
    • il s’isole et ne veut pas jouer avec les autres,
    • il refuse de se dévêtir surtout lors de la toilette ou des activités aquatiques,
    • il a peur la nuit et fait des cauchemars,
    • il manifeste une crainte excessive de l’adulte,
    • il utilise un vocabulaire inadapté à son âge notamment à propos de la sexualité,
  • des signes laissant présumer des carences parentales : négligence de l’hygiène corporelle, attitudes alimentaires inadaptées, manque de sommeil…



Ces manifestations de mal-être, ou de difficultés, font partie intégrante du développement de l’enfant. Le rôle de l’adulte, éducateur, est de les prendre en compte et d’aider l’enfant par l’apprentissage ou l’aide quotidienne. Isolés et ponctuels, ces éléments n’ont rien de très préoccupant.

Par contre, leur persistance, ou la manifestation simultanée de plusieurs de ces signes, constituent des indices sérieux de difficultés propres à l’enfant ou à son cadre de vie : L’enfant a besoin d’aide.

En cas de doute, de questionnement, si la situation devient lourde, si les avis internes sont partagés, ou simplement pour bénéficier d’une écoute distanciée de la situation que vous vivez, ou d’un avis de professionnel, n’hésitez surtout pas à solliciter un conseil auprès de la CRIPS ou de la DDCSPP-JSVA.




La marche à suivre :


Après avoir partagé vos observations, confirmé les éléments d’inquiétude, appelez :


la CRIPS 65 : n° vert 0800 119 065 (24h sur 24)

La coordonnatrice (ou son remplaçant) recueillera vos observations et les renseignements nécessaires pour l’intervention du service compétent. Hors horaires de bureau vous serez directement en lien avec le 119, numéro national de « l’enfance en danger ».

IMPORTANT : L’échange avec la CRIPS permettra de définir précisément les conditions et les modalités d’information du responsable légal de l’enfant.


la DDCSPP 65 – service JSVA

Mme Rozé ou Mme Foucault-Picart – Tél : 05 62 46 42 21 ou 05 62 46 42 33

(sinon laisser un message au secrétariat des accueils de mineurs 05 62 46 42 35)

pour informer, faire le point de la situation et évoquer les mesures à prendre au sein du séjour.


Ce qui va se passer :


  • Si l’enfant est domicilié dans les Hautes-Pyrénées, une équipe de professionnels du Conseil Général 65 interviendra (procédure détaillée page 15).
  • Si l’enfant n’habite pas les Hautes-Pyrénées, les éléments seront transmis au Conseil Général de son domicile, qui suivra une procédure similaire.