Contenu

Grenelle consacré à la lutte contre les violences conjugales

 

La lutte contre les violences au sein des couples constitue une priorité majeure du Gouvernement.
Marlène Schiappa, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations a annoncé l’ouverture, le 3 septembre 2019, d’un « Grenelle » consacré à la lutte contre les violences conjugales.

Sous l’autorité du premier ministre Édouard Philippe, il est destiné à organiser une mobilisation toute particulière des acteurs qui concourent à la lutte contre ces violences et se conclura le 25 novembre 2019, à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, par la présentation d’un plan stratégique quinquennal.

Dans cette perspective, jeudi 5 septembre, le préfet des Hautes-Pyrénées a réuni les membres de la commission départementale restreinte « violences faites aux femmes » afin de coordonner les actions menées par les associations locales, les élus locaux, les partenaires territoriaux qui travaillent toute l’année pour lutter contre les violences conjugales

Des groupes de travail thématiques sont constitués pour travailler sur :
- l’amélioration de l’accueil et de la prise en charge sociale et sanitaire des victimes
- l’amélioration du traitement judiciaire des violences,
- la question des enfants exposés et la prévention des violences,
- l’amélioration de l’accueil et la prise en charge des auteurs pour éviter la réitération des faits.

L’objectif est de faire remonter des recommandations de politiques publiques dans le cadre de la lutte contre les violences conjugales.
Cet évènement doit être également l’occasion d’associer de nouveaux acteurs à cette démarche qui pourraient par leur témoignage et leur expérience apporter un éclairage nouveau et concret.

Pour rappel, en 2018, sur le département des Hautes-Pyrénées, 364 faits de violences conjugales ont été déclarés auprès des services de police et de gendarmerie dont 86.3% concernaient des femmes
Sur le 1er semestre 2019, 201 faits de violences conjugales étaient déclarés dont 147 commis sur des femmes, soit 73.13%

Dossier de presse : Grenelle contre les violences conjugales sept2019 (format pdf - 1.1 Mo - 06/09/2019)