Contenu

Surveillance des moustiques tigres dans les Hautes-Pyrénées

 

Le dispositif de lutte contre Aedes Albopictus (dit « moustique tigre ») et de surveillance des arboviroses (maladies virales transmises notamment par les moustiques) est activé chaque année du 1er mai au 30 novembre. Ce dispositif de grande ampleur est coordonné en lien avec Santé publique France, les Agences régionales de santé (ARS), les Conseils départementaux et les communes concernés, ainsi que les structures chargées de la surveillance des insectes et de la démoustication.

 

Le moustique tigre n’est pas présent dans les Hautes-Pyrénées

Dans les départements non encore colonisés par le moustique vecteur Aedes albopictus, (niveau albopictus 0), un programme de surveillance entomologique des sites à risque élevé d’importation de l’espèce à partir de zones ou de pays colonisés est mis en place par la Direction générale de la santé.

Cependant une surveillance est effectuée à l’aide de pièges relevés mensuellement.

Une surveillance de l’implantation du moustique Aedes albopictus, potentiellement vecteur d’arboviroses comme la dengue, le chikungunya ou Zika, pilotée par la Direction générale de la santé (DGS), est effectuée par l’EID Méditerrannée (entente interdépartementale pour la démoustication) dans 2 communes du département. Cette action de surveillance entomologique est effectuée dans le cadre du plan anti-dissémination de la dengue et du chikungunya en métropole dont les modalités de mise en œuvre sont définies par l’instruction N° DGS/RI1/2015/125 du 16 avril 2015.

Ce dispositif est complété par un recueil des signalements de particuliers

Ces signalements sont traités par les opérateurs de démoustication. La détection de moustique vecteur invasif dans un département jusqu’à présent indemne conduit à une évaluation de la situation par ces opérateurs, afin notamment de juger de l’opportunité de déclencher des traitements insecticides.

Mais attention, avant de signaler, comment reconnaître un moustique tigre ?

Tout ce qui vole n’est pas moustique et tous les moustiques ne sont pas des « moustiques tigres ». Avant de signaler une présence...

Un moustique a deux ailes, une paire d’antennes longues et une trompe dans le prolongement de la tête, ce qui permet d’exclure « tous les insectes qui ne sont pas des moustiques » mais qui sont parfois confondus avec eux (hyménoptères, tipules...).

Le « moustique tigre » est noir et blanc (pas de jaune), ses pattes sont noires et blanches, ses ailes ne sont pas tachetés de points sombres et il mesure moins de 1 cm.

Comment reconnaître un moustique tigre (format pdf - 319.6 ko - 29/06/2016)

Moustique tigre, comment se protéger et éviter la prolifération (format pdf - 703.6 ko - 29/06/2016)

  (nouvelle fenetre) www.moustiquetigre.org

Plus d’informations, notamment si vous avez prévu de voyager, sur le site internet de l’Agence Régionale de Santé :

  (nouvelle fenetre)
http://www.ars.languedoc-roussillon-midi-pyrenees.sante.fr/Le-moustique-tigre-sous-survei.191327.0.html