Contenu

La pratique de l’écobuage

 

Mardi 11 février 2020, une rencontre réalisée en partenariat entre la préfecture, la Chambre d’agriculture Hautes-Pyrénées et le centre de ressources sur le pastoralisme et la gestion de l’espace (GIP-CRPGE) a permis d’échanger avec les principaux acteurs concernés sur la pratique de l’écobuage.

Plébiscitée par certains, contestée par d’autres, cette pratique souvent mal connue est sujette à de nombreux débats.
En quoi consiste l’écobuage? Quels sont ses objectifs? Quelle est la règlementation applicable? Comment le concilier avec les attentes de la société? Existe-t-il des pistes d’amélioration?

C’est la réflexion qui a été menée au cours de cette journée.

Qu’est-ce que l’écobuage?

Il s’agit d’une pratique agricole ancestrale qui consiste à brûler des végétaux sur pieds (dans des zones difficilement accessibles pour les machines) pour favoriser la pousse de l’herbe et fertiliser les sols grâce à la cendre créée.

Il participe au maintien des paysages ouverts et de la biodiversité associée et joue un rôle dans la protection des forêts contre les incendies, en limitant les zones de départ de feu et en créant des coupures de combustible.

Pour cela, les éleveurs utilisent des outils et techniques de direction, d’accélération (pente, vent...), de freinage (contre pente, contre vent, batte à feu, seau pompe...), mais aussi des éléments du milieu (cours d’eau, chemins, crête..). Ils prennent également en considération les éléments climatiques et météorologiques pour adapter leur stratégie.

Aujourd’hui alliés de nombreux éleveurs pastoraux, les écobuages sont réalisés à unique but agricole et sont très règlementés.

Retrouvez de plus amples informations dans le dossier de presse ci-dessous.

  (nouvelle fenetre)

Télécharger le dossier de presse sur l’écobuage (format pdf - 2.1 Mo - 12/02/2020)