Contenu

Réserve civique : lancement du dispositif dans les Hautes-Pyrénées

 

Yannick BLANC, Haut commissaire à l’engagement civique est venu dans les Hautes-Pyrénées pour lancer le dispositif de la réserve civique.

Lors de cette journée citoyenne, organisée à Tarbes, des exemples d’engagement dans le département ont pu être présentés, au travers de témoignages de bénévoles et d’associations qui proposent des missions.

Créée par la loi Égalité et Citoyenneté du 27 janvier 2017 et présentée lors d’un comité de pilotage le 6 juillet 2017, la réserve civique permet à toute personne qui le souhaite de s’engager à servir les valeurs de la république en participant à des missions d’intérêt général, à titre bénévole et occasionnel, au-delà des dispositifs existants que sont les réserves opérationnelles ou spécialisées (militaires, garde nationale, sanitaire ou pénitentiaire) et le monde associatif.

Cette réserve s’adresse au monde associatif et organismes sans but lucratif de droit français, aux collectivités et établissements publics (hôpitaux, lycées…) et aux services de l’État qui ont des besoins de concours ponctuels qui peuvent être assurés par des bénévoles.

Le principe de fonctionnement est globalement le suivant : une collectivité publique ou une association élabore une mission, qui a été réfléchie à partir d’un besoin, et la propose sur une plateforme en ligne nationale. Des volontaires peuvent, en consultant cette plateforme, s’inscrire et faire ainsi connaître leur volonté de participer à la mission.

19 missions - 12 organismes - 12 domaines d’action

L’ONAC, la Prévention routière, France Terre d’Asile, le Secours catholique, l’association « Portes ouvertes », le Comité départemental du sport adapté, la Ligue de l’enseignement, l’Ecole des Parents et des Educateurs, la Banque alimentaire, la direction zonale des CRS sud, l’Ensema (enseignement aux enfants malades).

Les domaines d’actions de la réserve Civique, de ses sections territoriales et des réserves thématiques recouvrent des champs d’actions variés : la solidarité, l’éducation, la culture, la santé, l’environnement, le sport, la mémoire et la citoyenneté, la coopération internationale, la sécurité, ou encore les interventions d’urgence en situation de crise ou d’événement exceptionnel.

La gestion du dispositif est assurée dans les Hautes-Pyrénées par la Direction départementale de la cohésion sociale et la protection des populations (DDCSPP). Florence Bernard, référente du dispositif, est chargée notamment de contrôler le respect des conditions de mise en œuvre de la réserve par les organismes d’accueil et les réservistes et d’autoriser les missions impliquant une intervention récurrente de réservistes.

https://reserve-civique.beta.gouv.fr/  (nouvelle fenetre)