Contenu

Rencontrez le CIRFA le samedi 23 mars au centre Leclerc Méridien

 

Le CIRFA de Tarbes organise le samedi 23 mars 2019 au centre Leclerc Méridien une opération de relation public des armées.
Cette journée est l’occasion de se renseigner sur les 100 métiers de l’armées de Terre.

L’ARMÉE DE TERRE RECRUTE ET FORME 15.000 SOLDATS ET CADRES.

Le CIRFA (Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées) est ouvert à toutes les personnes souhaitant être informées et accompagnées dans la construction de leur projet professionnel au sein de l’armée de Terre. Précisions avec l’adjudant-chef Samuel, chef du CIRFA de Tarbes.

Quels sont les profils recrutés dans l’armée de Terre ?

Il y a de la place pour tout le monde, à condition d’être apte à servir. Les profils sont très variés. Nous recrutons de sans diplôme à bac +5, de 17 ans 1/2 à 30 ans (sous conditions). Chaque soldat est formé à sa spécialité et rémunéré, dès la signature du contrat. Puis il bénéficie d’une formation théorique et pratique continue tout au long de son contrat. Dans l’armée de Terre, il y a trois catégories : militaire du rang, sous-officier et officier. Mais quel que soit le grade ou la fonction, le facteur humain est omniprésent : le dépassement de soi, la cohésion et l’entraide sont des valeurs très fortes.

Quel est le rôle du CIRFA dans le recrutement ?

Tout se passe au CIRFA : le candidat s’y informe, rencontre un conseiller en recrutement, ouvre son dossier et signe son contrat d’engagement. Nous renseignons et orientons les jeunes vers l’un des 100 métiers proposés par l’armée de Terre. Nous les aidons à murir leur projet et à se poser les bonnes questions. Quelle que soit la durée de son contrat et la spécialité choisie, il sera soldat avant tout. Par exemple, un cuisinier au sein du régiment, en plus de travailler dans sa fonction, portera le treillis, fera du sport quotidiennement, s’entrainera au tir et pourra être amené à partir en mission Sentinelle ou en opération extérieure. Nous pouvons aussi leur proposer de faire un stage d’une semaine dans un régiment et de découvrir une spécialité, comme météorologue, technicien dans l’aéronautique, maître-chien... Ce sont les « périodes militaire découverte », un excellent moyen de plonger en immersion dans la vie de soldat.

Existe-t-il des perspectives d’évolution pour un jeune engagé dans l’armée de Terre ?

Il y a en interne de réelles perspectives d’évolution de carrière. Sur tous les militaires du rang que nous recrutons chaque mois, 65% sont devenus ou vont devenir sous-officiers. 40 % des officiers recrutés étaient sous-officiers. A chaque étape de son parcours professionnel, il est possible de passer un examen pour accéder à un grade supérieur, de se former afin de monter en compétences dans sa spécialité ou de changer de spécialité, quel que soit le niveau d’études initial. Certaines formations sont même financées par l’armée de Terre.

DES FORMATIONS FINANCÉES PAR L’ARMÉE DE TERRE

L’armée de Terre propose financer des formations dans certains domaines. En contrepartie, le candidat s’engage à souscrire à la fin de son cursus un contrat pour servir en tant que militaire dans l’armée de Terre. Si vous souhaitez intégrer un DUT Réseaux et télécommunications ou informatique, ou un BTS Systèmes numériques ou services informatiques aux organisations, l’armée de Terre se propose de vous sélectionner afin de vous accompagner lors de vos études grâce à une allocation financière de 4000 € par an. Vous êtes plutôt passionné d’hélicoptères ? L’armée de Terre finance entièrement votre bac pro aéronautique (logement compris) : si vous avez plus de 16 ans et moins de 20 ans, vous pouvez faire partie des candidats qui seront formés dans une école à Bourges pendant 3 ans, afin de devenir sous-officier spécialiste de la maintenance aéronautique. Tous les renseignements au CIRFA et sur www.sengager.fr