Communiqués 2018

Contenu

PSQ : des équipements plus performants, une action plus efficace sur le terrain

 

Les services de Police et de Gendarmerie ont présenté les nouveaux équipements opérationnels (NEO). Ces smartphones et tablettes sont des outils performants qui permettent de gérer des dossiers sur le terrain et ainsi, d’éviter les allers-retours au poste de travail et de moins solliciter les opérateurs radio. Ces équipements sont dotés d’une connexion sécurisée haut débit et donnent plus d’autonomie aux forces de l’ordre en leur donnant accès, sur le terrain, aux outils informatiques utiles à l’accomplissement de leur mission.

Deux démonstrations de l’utilisation de la tablette, dans différentes configurations, ont été faites à la préfète, en présence de la presse.

Côté Police, c’est lors d’un contrôle routier que les policiers ont pu interroger, sur site, les différents fichiers d’identification des personnes et des véhicules, rédiger un procès verbal électronique, accéder aux sites internet et intranet de la police et à la messagerie interne, ainsi qu’aux applications « métier » pour la police technique scientifique, la sécurité routière, l’investigation.

La DDSP des Hautes-Pyrénées a reçu une première dotation de 52 terminaux numériques mobiles NEO, soit 24 smartphones et 28 tablettes. En 2018, 26 terminaux NEO supplémentaires devraient être livrés.

La qualité et la richesse des échanges d’information avec le Centre d’Information et de Commandement (CIC) sont améliorées grâce à l’intégration de photos ou de textes que ne permettent pas les échanges radio.

Côté Gendarmerie, c’est un client fictif du supermarché sortant du commerce et s’apercevant que son véhicule a été fracturé et des objets ont été dérobés, qui a sollicité l’intervention de la gendarmerie et a permis la présentation de cette démonstration très intéressante, en présence du commandant de compagnie de Tarbes, des personnels de la brigade de gendarmerie de Tarbes et d’un adjoint au maire de Juillan.

Le groupement de gendarmerie des Hautes-Pyrénées a reçu 300 smartphones, soit un par gendarme et 40 tablettes, ce qui correspond à 1 terminal voire 2 par brigade.

Grâce à la tablette connectée, le gendarme peut contrôler immédiatement et sur place le véhicule et les personnes sur les divers fichiers administratifs d’identification, constater et prendre des notes qui sont transférées directement vers la procédure judiciaire écrite. Il n’y a plus nécessité de ressaisir à la brigade, ce qui auparavant était écrit sur le carnet de déclaration. En cas d’interpellation de l’auteur de l’infraction, les droits de la garde à vue peuvent être notifiés et transmis directement au magistrat.

Dans le cadre de la lutte contre les cambriolages et de l’opération tranquillité vacances, la cartographie animée sur la tablette permet aux gendarmes d’organiser leurs patrouilles de prévention de proximité, vers les résidences dont les propriétaires ont signalé leur absence. Sur le fond cartographique, les résidences signalées apparaissent selon un code couleur permettant de connaître le moment du dernier passage des gendarmes. Si les propriétaires ont communiqué une adresse mail lors du signalement de leur absence, un email leur est automatiquement envoyé lors du passage de la patrouille devant leur résidence.

Télécharger le communiqué (format pdf - 37.9 ko - 15/03/2018)