Contenu

Matinale politique de la ville

 

Samedi 9 février 2019, M. Brice BLONDEL, préfet des Hautes-Pyrénées a participé à la matinale de la politique de la ville en présence de M. Gérard TREMEGE, Président de Communauté d’agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées et Maire de #Tarbes, de Mme Virginie SIANI WEMBOU, Vice-Présidente du Département des Hautes-Pyrénées, du Président de la CAF, de Mme Andrée DOUBRERE, Présidente du GIP Politique de la ville TLP et de l’ensemble des membres du GIP, des élus, des partenaires institutionnels, des partenaires associatifs ainsi que des membres des conseils citoyens de Tarbes et Lourdes, engagés et actifs pour leur quartier depuis 2015.

Au cours de cette matinale, l’assemblée présente a pu partager des éléments d’évaluation des deux contrats de ville de Tarbes et de Lourdes sur les thèmes de l’emploi, du développement économique ainsi que sur la participation des habitants à travers les conseils citoyens.

Les résultats de cette évaluation, ajoutés aux priorités gouvernementales, permettront de définir ensemble les orientations de la Politique de la ville pour les années à venir, c’est à dire de « rénover » les contrats de ville, prorogés par ailleurs jusqu’en 2022.

Ce prolongement qui donne plus de visibilité à la politique de la ville est accompagné par l’annonce à l’échelle nationale de nombreuses mesures, notamment la création de 1000 postes supplémentaires de médiateurs sociaux adultes-relais mais aussi de postes Fonjep. Localement, cela permettra à l’État de continuer à soutenir les initiatives portées par la Communauté d’Agglomération de Tarbes Loudes Pyrénées, dont les villes de Tarbes et de Lourdes, par le Conseil Départemental et la CAF.

Le contrat de ville est un instrument au bénéfice de la Politique de la Ville qui rassemble toutes les politiques : la rénovation de l’habitat, les politiques éducatives, de sécurité, de santé, d’emploi...
L’ensemble des signataires des contrats de ville et les conseils citoyens participent à leur évaluation, qui est obligatoire et collective depuis la loi de programmation pour la ville et la cohésion sociale du 21 février 2014.

M. le préfet a clôturé cette matinale en remerciant toutes les personnes impliquées dans la politique de la ville pour leur engagement en faveur de la ville et de ses habitants.


 
 

Documents associés :

  • > - 13.5 ko - 15/02/2019