Communiqués 2020

Contenu

L’État et les partenaires du GIP Politique de la Ville se mobilisent pour les quartiers prioritaires

 

En complément aux mesures de soutien immédiat mises en place par le Gouvernement en faveur des associations (chômage partiel simplifié, délais de paiement d’échéances fiscales ou sociales,…), les partenaires de la Politique de la Ville ont souhaité accompagner plus particulièrement les associations intervenant dans les quartiers prioritaires.

Lors du conseil d’administration du GIP Politique de la Ville du 6 mai dernier, le conseil départemental, la communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées et le préfet des Hautes-Pyrénées ont voté la création d’un fonds exceptionnel de soutien, abondé à hauteur de 90 000€. La CAF apportera par ailleurs un soutien à certaines de ces associations en difficulté.

L’objectif est de soutenir les associations qui s’engagent au quotidien en faveur des habitants des quartiers prioritaires et qui se sont fortement mobilisées au cours de la crise sanitaire.

En complément de ce fonds, Monsieur Julien Denormandie, Ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement, a annoncé le 20 avril l’attribution d’une allocation spécifique à hauteur de 13500 € pour les quartiers prioritaires des Hautes-Pyrénées.

Ce soutien financier interviendra sur deux niveaux :
- un soutien ponctuel aux associations employeuses les plus fragilisées économiquement par la crise ;
- un soutien spécifique à des actions innovantes ou des actions en faveur des familles en difficulté.

Par ailleurs, face aux difficultés rencontrées par les habitants et éviter toute rupture éducative, les partenaires du GIP Politique de la ville ont construit une action de lutte contre le décrochage de la scolarité à distance en agissant sur deux volets :
un volet basé sur la remise en lien des décrocheurs avec les établissements scolaires grâce aux acteurs de terrain de la Politique de la ville et notamment le Programme de Réussite Éducative (PRE) ;
l’autre basé sur l’ouverture ponctuelle de lieux associatifs permettant l’impression de documents, la mise à disposition de matériel informatique et de connexions internet, aux jeunes recensés par les services de l’Éducation Nationale.

Ces dispositifs exceptionnels viennent compléter les mesures de droit commun de l’Etat, de la région Occitanie et du conseil départemental.

Accéder au communiqué : 2020 035 v2soutien aux associations qpv (format pdf - 1.1 Mo - 15/05/2020)