Contenu

Défense des forêts

 

Les forêts sont soumises à divers aléas. Les plus spectaculaires concernent les incendies et les tempêtes (Lothar, Martin en 1999, Klaus en 2009, Xynthia en 2010). mais les forêts ont aussi un rôle de protection particulièrement en montage.

 

Incendie de forêts

La loi d’orientation forestière du 9 juillet 2001 et ses décrets d’application ont prescrit l’élaboration de plans départementaux de protection des forêts contre le risque d’incendie (PDPFCI).

Ces plans ont pour objectifs la diminution du nombre d’éclosions de feux de forêts et des superficies brûlées, et la prévention des conséquences des incendies sur les personnes, les biens, les activités économiques et sociales, et les milieux naturels.

Gestion des écobuages

Les brûlages de végétaux sur pied, couramment appelés "écobuages", pratiqués par les éleveurs et agriculteurs de montagne, sont réglementés par l’arrêté du 27 octobre 2014.

Cette pratique génère une pollution de l’air aux particules fines et lorsque des pics de pollution sont atteints, le Préfet peut interdire la pratique des brûlages de végétaux sur pied ou coupés.

Réglementation des débroussaillements

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Prévention des Forêts Contre l’Incendie et afin de limiter l’impact des feux sur les biens immobiliers et certaines infrastructures d’équipement dans certaines communes particulièrement soumises à l’aléa feu de forêts, s’applique le principe d’une obligation légale de débroussaillement (OLD) par arrêté préfectoral 2008-317-14 du 12/11/2008 (document ci-après).
ap debroussaillement65 20081112 (format pdf - 1.9 Mo - 15/07/2020)

Réchauffement climatique

Les effets du réchauffement climatique commencent à se manifester. Ces effets contribuent à augmenter le risque de feux de forêt et font aussi peser des menaces sur l’état de santé des peuplements forestiers.
Le rapport rédigé par Monsieur Bernard Roman-Amat, à la demande de Messieurs les Ministres de l’Agriculture et de la Pêche, et de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement Durables, a pour objet de réaliser un bilan des connaissances et un état des lieux de la gestion des forêts françaises face au changement climatique. La capacité de stockage du CO2 et la résilience des forêts sont des atouts pour lutter contre le phénomène du réchauffement climatique.
Face à l’intensité attendue des phénomènes météorologique, plus que jamais la forêt a un rôle de protection : stabilisation des sols pour limiter l’érosion et les crues torrentielles, effet tampon ou éponge pour limiter les crues et inondations à l’aval, protection contre les avalanches (forêts de protection, forêts RTM).
Le foret est et restera aussi le plus grand réservoir de la biodiversité (terrestre) végétale et animale en métropole et en outre-mer.

Santé des forêts

La santé des forêts est suivie depuis 1989 par le Département de la Santé des Forêts. Ses missions de diagnostics, de conseils et de surveillance sanitaire des forêts sont effectuées dans le cadre de la stratégie nationale de surveillance de la santé des forêts. Chaque année, le DSF fait le bilan des suivis réalisés et permet de revenir sur les faits ayant marqué la santé des forêts.