Contenu

Comité interministériel de sécurité routière du 9 janvier 2018

 

A l’occasion du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR), du 9 janvier 2018, le Premier ministre a annoncé plusieurs mesures fortes pour faire baisser la mortalité sur les routes. Ce plan vise à refaire de la sécurité routière un enjeu national de première importance. Parmi celles-ci :

  • Mobiliser l’ensemble de la société en favorisant l’engagement de chaque citoyen ;
  • Baisser la vitesse maximale de 90 km/h à 80 km/h, sur les routes à double sens sans séparateur central. Un bilan serait effectué au 1er juillet 2020 ;
  • Lutter contre l’alcool et l’emprise de stupéfiants au volant, en multipliant, par exemple, l’usage des éthylotests anti-démarrage ;
  • Lutter contre l’usage des téléphones portables au volant ;
  • Renforcer la protection des piétons en sécurisant les abords des passages piétons, mais aussi en augmentant la répression des conducteurs en faute ;
  • Renforcer les actions de prévention, en matière d’éducation routière, notamment à l’endroit des jeunes ;
  • Encourager les conducteurs vertueux qui seraient récompensés par les pouvoirs publics. Une réflexion sera menée par le Conseil national de la sécurité routière au cours du 1er semestre 2018.

voir le dossier de presse en ligne